Fetart

Qui sommes-nous ?

Association loi 1901 reconnue d’intérêt général fondée en 2005 dans le 20e arrondissement à Paris, Fetart a pour objectif de faire la promotion des photographes émergents en leur donnant une première occasion d’exposer leur travail auprès du grand public comme des professionnels de l’image ainsi que sur le marché de l’art. Véritable tremplin pour lancer la carrière des photographes, l’association a permis l’éclosion de nombreux talents et leur a fourni un premier ancrage dans le marché de l’art. La plupart de ces photographes sont aujourd’hui exposés dans des galeries, lauréats de prix de référence, suivis par des agents ou présents dans des foires internationales.

Depuis sa création en 2005, l’équipe de Fetart, qui regroupe une dizaine de passionnés de photographie, tous bénévoles, a organisé plus de 40 expositions et présenté une centaine d’artistes français mais aussi européens découverts suite au lancement d’appels à candidatures internationaux via le web. Le succès rencontré par ces événements a permis de montrer à un large public, la vitalité de la scène photographique contemporaine. Le nombre de visiteurs présents lors des manifestations et la venue de nombreux professionnels (galeristes, agents d’artistes...) témoignent de la réussite de cette démarche.

Au fil des ans, Fetart a noué avec des collectifs, des organisateurs de festivals, des galeries, des revues et des écoles de photographie, un solide réseau de contacts afin de créer une véritable dynamique autour de la photographie européenne.

La volonté d’ouverture de l’association sur l’Europe s’est traduite par la création en 2009 des « Entrevues », un regard croisé entre deux photographes européens visible sur le site Internet de Fetart et plus encore par la création en 2011 de Circulation(s), premier festival entièrement dédié à la jeune photographie européenne (www.festival-circulations.com), qui se déroule chaque année en février et mars à Paris et accueille à chaque édition près de 25 000 visiteurs. Après trois ans au Parc de Bagatelle, le festival a déménagé en 2014 au CENTQUATRE-PARIS.

Circulation(s) a pour vocation de faire émerger les talents de la jeune photographie européenne et de fédérer un réseau d’acteurs européens partageant la même ambition que celle de Fetart : aider les jeunes photographes à s’insérer dans le monde professionnel et faire découvrir au public la création artistique contemporaine innovante.

Abécédaire

F comme Fotographie
Oui, comme Fotographie, car c’est une certaine vision de la photographie que nous défendons. La nôtre : elle est ouverte, iconoclaste, hors des sentiers (re)battus et des discours officiels. Depuis 2005, l’association creuse un sillon particulier, mélange de proximité (avec les artistes et le public français) et d’ouverture sur le monde. En effet, c’est aussi un F comme Fotografia, un mot que l’association décline à l’européenne depuis 4 ans avec l’organisation de Circulation(s), festival de la jeune photographie européenne.

L’idée a germé en 2008 lors du Mois de la Photo OFF. Pour la première fois, notre appel d’offres est européen et élargit notre vision, approfondit notre regard. L’idée du festival est né, avec pour objectifs de mettre en valeur l’espace photographique européen, de favoriser les échanges et d’encourager le dialogue interculturel et artistique.

Depuis 2011 et la première édition de Circulation(s), l’association a développé son réseau en Europe, ce qui permet aux artistes français de diffuser leur travail en France et à l’étranger, mais également de donner une visibilité à des structures culturelles européennes en France.

C’est dans ce cadre sur nous avons noué des partenariats avec quatre festivals de photographie, pour diffuser Circulation(s) : Fotografia Europea de Reggio Emilia (Italie), Encontros da Imagem de Braga (Portugal), In Focus à Vilnius (Lituanie) et Łódz Fotofestiwal (Pologne). Le festival y est présent, sous forme de projections principalement. Mais il a aussi été invité en 2011 au Photo Festival de Tbilissi, en Georgie, dans le cadre de la Nuit de l’année, organisée pendant la Semaine de l’Europe ou encore aux Photaumnales de Beauvais la même année.

A l’inverse, depuis la première édition de Circulation(s), nous invitons durant le festival des structures culturelles européennes qui n’ont pas toujours les moyens de rayonner hors de leurs frontières (Café Amadeus Gallery, République Tchèque, Melk Gallery, Norvège
Institut d’Estudis fotogràfics de Catalunya, Espagne... )

E comme Etat d’esprit
En 2005, les deux fondatrices MH et VL sont passionnées de photographie. Mais elles n’aiment pas entrer dans les galeries, elles s’y ennuient parfois, y rigolent souvent et se font trop vite repérer. Elles cherchent à parler à des auteurs pour échanger, mais souvent les expositions sont post-mortem.... Elles rêvent alors d’expositions ou les artistes seraient bel et bien vivants, où les vernissages seraient ouverts au plus grand nombre, ou l’échange et le dialogue seraient des valeurs sûres. C’est dans la cave de papa qu’elles organisent leur première exposition, « 20 photographes d’aujourd’hui » et que l’aventure Fetart commence.

T comme Trublion

Dès la première expo de 2005, une chose est claire : Fetart, c’est un état d’esprit. C’est « faire plus avec moins », c’est-à-dire créer une valeur supérieure avec des moyens limités. C’est faire preuve d’une simplicité « créative ». Chacun participe et apporte ses compétences. Fetart débute avec 200€ en poche et une carte de débit. Dès le départ, des partenaires comme Epson et Label Image nous suivent et nous payons la production des artistes. Les amis en place dans le monde de l’art nous regardent d’un air condescendant ou inquiet. Pas de réseau, pas de piston, pas de moyens… La cause est entendue, il n’y a que trois voies possibles : l’institution, la galerie ou le collectif. Nous avons voulu créer notre propre chemin, pensant qu’on ne peut innover avec des a priori.
Fetart est né, libre, atypique. Et s’est construit dans cet esprit particulier, « aux marges », exposant d’abord dans des squats d’artistes, la condition sine qua non d’une association sans le sou étant de trouver des lieux entièrement gratuits... Depuis, la ligne n’a pas bougé et, même si le standing des espaces a évolué, ils sont toujours prêtés pour être « rhabillés » par l’association. Les expositions pendant les Rencontres d’Arles sont des moments d’anthologie de la débrouille. Les réunions se font chez Marion, dans un joyeux bazar familial et amical. Car Fetart, c’est aussi une aventure humaine de tous les jours, portée par une équipe de bénévoles assez fous pour la tenter. Pendant longtemps, l’association a été exclusivement féminine. Les Amazones de la photo nous ont appelées certains et c’est vrai qu’on revendique ce petit côté guerrier (mais on a gardé tous nos seins). On lâche rien. Jamais.

A comme Artistes
La raison d’être de l’association, c’est le soutien aux photographes. Fetart organise tout au long de l’année des manifestations : festival Circulation(s), expositions temporaires (Paris photo off, Arles etc.) et lectures de portfolios. Depuis sa création en 2005, l’association a organisé plus de 45 expositions dans des lieux différents et exposé des centaines d’artistes français et européens.
Fetart propose de faire découvrir au public mais aussi aux professionnels les talents de la photographie de demain et aide ces jeunes à se professionnaliser. Notre principale mission est l’insertion des jeunes photographes dans la vie professionnelle artistique.
Preuve de la confiance que nous font les artistes, Fetart compte aujourd’hui 400 adhérents, à 99% des photographes !

R comme Reconnaissance
Fetart, constituée d’une quinzaine de bénévoles, a développé une expertise reconnue dans le domaine de la photographie contemporaine. L’association a recruté un emploi d’avenir cette année 2013. C’est dire si on y croit, à l’avenir !
Le travail de l’association, en corrélation avec les professionnels de l’image, a mis en lumière la difficulté d’exposer, au même titre que pour les jeunes diplômés d’obtenir une première expérience.
Fetart est une association unique dans son action auprès des jeunes photographes. Depuis 9 ans, nous pouvons évaluer nos actions par le biais de réussites personnelles liées à une découverte et une première exposition organisée par nos soins :

• Lucie & Simon, découverts et exposés en 2007, prix HSBC 2010
• Stéphanie Lacombe, exposée en 2008 - prix Niepce 2009
• Malik Nejmi, exposé en 2007, Prix de l’académie des Beaux Arts 2007
• Charlotte Tanguy, exposée en 2010, représentée par l’Agence VU
• Eric Pillot, exposé en 2011 - Prix HSBC 2011
• Julien Taylor, exposé en 2006 - Prix Nicolas Feuillatte pour l’art contemporain 2011
• Maïa Flore, affiche de Circulation(s) 2011, représentée par l’agence VU’ et repérée par trois galeries
• Per Johansen, exposé à Circulation(s) 2012, vend une pleine page pour illustrer un article dans Libération pendant le festival.
• Augustin Rebetez (Circulation(s) 2012) a décroché le Grand Prix de Vevey en 2013
• Patrick Willock (Circulation(s) 2013) : Prix AFD du meilleur reportage photo
• Cristina De Middel (Circulation(s) 2013) : est nominée pour le prix photographie 2013 de la Deutsche Börse, pour son livre son livre Afronauts.

La force de Fetart réside dans la mise en lumière de nouveaux talents : pour chaque exposition, l’association lance un appel à candidature, au travers son réseau et sur Internet, puis accompagne chaque artiste sélectionné.

T comme Tourbillon
Un projet comme le festival Circulation(s), rendez-vous annuel fixe de l’association, exige d’être à cent à l’heure pour une équipe bénévole. L’organisation a beau être rodée, les moyens financiers limités compliquent toujours les choses. C’est la course à chaque fois. Les trois premières éditions (2011, 2012, 2013) ont eu comme écrin bucolique la galerie côté seine et le Trianon à Bagatelle. En 2014, Circulation(s) se frottera à l’urbanité, en prenant place au CENTQUATRE-PARIS. Une nouvelle aventure, un nouveau challenge. Un nouveau tourbillon.

Who are we ?

Fetart is an association recognised under the French ’1901’ Law as being of public benefit. The organisation was born out of the desire to meet, discuss and exchange ideas around a common point of interest - Art. Since the creation of Fetart in May 2005, we have strived to support young contemporary photographers, exhibiting their work - in many instances, for the first time.

Fetart aims to expose the dynamism of the contemporary photography scene on a large scale, with often atypical cultural events. Our goal is to bring young and vibrant artists before an ever growing public.

Prix des cotisations

  • Cotisation anuelle : 20€

Soutenez-nous par vos cotisations ou par des dons. Reconnue d’intérêt général, la donation est défiscalisable.

Lire le dossier de présentation de l’association :

PDF - 501.8 ko
Présentation de Fetart