Fetart

ROUX Charles

Série « Natures inanimées » / Parcours

Site de l’artiste / Email de l’artiste

Dans une continuité poétique et morbide, Charles Roux s’est inspiré de l’esthétique des natures mortes des XVIIe et XVIIIe siècles, tout en se réappropriant leur message pour qu’il corresponde à ses propres questionnements. Par un appel au silence et à la contemplation, il a exploré le balancement entre vie et mort. Par l’épure et l’utilisation de noirs profonds ou de bois veineux, les objets, végétaux ou cadavres sont solennels mais naturels.
Au-delà du raisonnement de la vacuité et du caractère éphémère de la vie, Charles Roux a apposé son propre rapport à la mort et à la nature. Il n’est pas tragique : la vie et la mort sont à égale distance de l’humain et la beauté immobile de la mort a cet étrange pouvoir de réinterprétation des réalités, qui mêlent espèces terrestres à l’immatérialité.