Fetart

JOANNON Magali

Série « Haute saison » / Série « Méditerranée » / Parcours

Marseille, Naples Tanger…ou peut-être Tanger, Naples, Marseille.
Prenez les comme vous voulez.
Où est la frontière ? Et l’identité ? Et quelles frontière et identité d’ailleurs ?
La vôtre, la mienne, la leur ?
Trois cités, trois pays, un univers, le mien, ma Méditerranée. La leur, la vôtre aussi peut-être.
Le bleu qui lave les yeux, le bleu qui ouvre le regard, le bleu qui répare l’âme.
Naples, Tanger, Marseille. Pierres, ports, piliers, pavés…
Un mur, un stop, une paroi vitrée, de la brume, des éléments pouvant obstruer certains horizons et pourtant l’échappée vers le lointain triomphe dans ces paysages de rivages.
Le paradoxe d’une mer fermée et ouverte sur l’universel et l’infini.
Le mien, le leur, le vôtre peut être ?