Fetart

GERATS Sarah

Série « La Finlande » / Parcours

Les aspects suivants sont présents dans mes photographies : l’élément performatif, l’importance des espaces et la relation de soi à l’image. La fusion entre la femme et la nature a souvent été explorée à travers la photographie mais la nature ne servait que de toile de fond, un point fixe où une image arrangée était performée. Au contraire, ici l’espace devient antagoniste : c’est lui qui provoque une réaction, c’est sa reconnaissance qui déclenche le devenir d’une image. C’est une façon de travailler qui ne permet pas d’anticiper une interprétation sur la prise de vue.

Ayant vécue dans différents endroits, photographier est devenu pour moi un acte inhibiteur de connexion. Le choix de déplacement implique une recherche afin d’atteindre cette connexion. Vous trouverez ici les cadres à travers lesquels j’ai essayé d’explorer cette démarche. Pour une photographe belge née en Hollande, il est relativement facile de prendre mes sacs et de voyager d’un pays à l’autre à travers l’Europe. Même si l’on dit que la vie dans les capitales a finit par devenir de plus en plus identique, la nature est encore ce qui les a fait et continue à faire d’elles des capitales spécifiquement belge, islandaise ou finlandaise. Depuis que je vis en Finlande, j’ai réagit au fait d’être étrangère par mes photographies qui montrent une intensité ou une présence coïncidant avec la spécificité du pays qui est maintenant le lieu actuel où je vis.