Fetart

GAYMAN Lili

Série : « Varia » / Parcours

Née en 1984 à Paris, elle est actuellement étudiante en 4e année à l’Ecole Supérieure des Art décoratifs de Strasbourg, en design objet.

Son travail aux Arts Décoratifs commence en 2003 par une réflexion sur l’épiderme, l’apparence et le décor : épiderme d’un espace, épiderme d’un objet. L’importance du motif ou d’une intervention graphique y est, alors, quasi dominante. Les supports préexistent comme le carrelage, le papier peint, l’assiette, la serviette de table, des vases, des verres, et aussi des supports périssables comme les aliments.

Il s’agit de sublimer des objets banals par le détournement, en perturbant des habitudes visuelles, tactiles ; en jouant avec l’espace, le contexte, en habillant, en décontextualisant, en jouant avec des codes d’univers différents.

Souvent avec l’idée que ces objets ou surfaces deviennent interactifs par le jeu, la manipulation, le coloriage...

Lili Gayman aime l’idée que des objets identiques à l’origine deviennent uniques, que l’on puisse se les approprier.

Une autre partie plus récente de son travail semble s’affranchir de tout décor. Il ne s’agit plus de dessiner l’épiderme d’un objet ou d’un espace mais d’imaginer, de concevoir, de créer les objets : un fauteuil, une étagère, une table.

Certains de ces projets sur lesquels elle travaille sont des hybrides. Hybride d’idées, hybride d’objets. L’objet hybride se compose de plusieurs objets ou parties d’objets. Elle aime cette idée d’additionner des images, des objets, de les multiplier, ou de les diviser pour obtenir un autre objet.