Fetart

GAU Flore-Adèle

2014

Série « La petite mort » / Parcours

Site de l’artiste / Email de l’artiste

Flore-Adèle Gau photographie ce qui lui est proche, ceux qu’elle approche par fragments, de corps, de plans. La photographie a cette qualité d’enregistrement de l’instabilité des phénomènes, de prélèvement de signes. Elle se situe à la limite de tout regard continu, elle est faite d’hésitations, de réitérations, elle construit des espaces, des rapports.
Parce qu’une image en appelle à la fois à la fascination et à la patience du regard, en cela résident ses deux principales préoccupations : intensité et contemplation.
Le motif charnel défini dans son travail par les corps, les textures, les matières, lui permet de déployer cette tension permanente qui subsiste entre la forme et l’être. Ce qu’elle cherche avec avidité et prédation, c’est toucher à ces questions de l’essence et de l’expérience, pour substituer au réel ce qui s’accorde au désir.