Fetart

ELWES Benjamin

Série « Married » / Parcours

C’est un portrait d’un groupe social dans une partie de l’Angleterre rurale. Mon travail parle de la longévité du mariage. A part une exception, les couples photographiés dans cet essai n’ont jamais divorcé ou ne se sont jamais remariés et résident dans le Norfolk depuis des années. Ces couples sont issus du carnet d’adresse de mon père : ils font partis de ses amis, de ses relations ou de ses connaissances lointaines.
Le mariage est un sujet poignant pour la personne qui, à la trentaine, n’est toujours pas mariée. Suite à la mort de mon père en 1994, la relation fusionnelle que mes parents entretenaient fût entachée. A travers ces portraits, j’ai voulu témoigner du deuil de mon père et de son remariage. Le portrait en ouverture de mon père avec ma belle-mère est donc à mettre en contraste avec les autres images du projet. Il est le centre et la source du groupe photographique, dont la normalité semble presque bizarre.

Lorsqu’il était possible, les sujets me montraient le décor dans lequel ils souhaitaient poser. J’ai essayé de capturer la particularité des couples, leur humour, leur vivacité, ainsi que la symbiose et le sens de hiérarchie qui restent apparents à travers cette relation. Les images ne sont pas légendées par le nom des protagonistes mais par la date et le lieu du mariage. De cette manière, j’espère avoir réussi à mettre l’accent sur l’institution plutôt que sur les individus.

La série se veut avant tout une célébration romantique du mariage, mettant en avant la force et la résistance des couples. Mais en tant que représentation des stases, elle fait allusion au changement que l’Angleterre a expérimenté depuis les quarante dernières années.